« Villa ISILIA »

Une maison en pleine nature

Avant même d’être à Mahambo, quand on rêvait encore notre vie de Tana, nous savions que nous utiliserions le bambou (très présent dans la région) comme un des principaux matériaux de construction de notre future maison. Comment… on ne le savait pas encore !

Et puis en 2015 nous avons fait la rencontre de Rogier et Miebet, un couple de Hollandais installés à Madagascar depuis plusieurs années, qui avait créé BambooBasics, une entreprise de conception et construction spécialisée dans l’utilisation du bambou (traitement, ingénierie, architecture).

C’est donc avec et grâce à eux que nous avons conçu notre maison et sa belle toiture en bambou. Ensemble nous avons affiné le plan de la maison, que nous souhaitions plutôt simple, dans un esprit loft, un grand espace ouvert en bas, une large mezzanine qui ferait office d’espace nuit et bureau, et une terrasse (où nous passons une bonne partie de notre temps !).

Entrons dans les détails

En imaginant la maison au début, nous pensions utiliser des matériaux naturels, dans le style des maisons traditionnelles de la région  (les « trano falafa », faites principalement de Ravinala). Mais après 1 an et demi de vie dans un bungalow de ce genre, nous avons revu notre idée ! En effet l’humidité gardée par les murs et le toit à refaire tous les 2-3 ans (qui fait office de buffet à volonté et abris pour les petites bêtes), nous ont fait réfléchir à la durabilité de notre structure et aux investissements, présents et futurs à prévoir. 

Nous sommes donc partis sur trois matériaux : le bambou pour le toit, les piliers de la terrasse, l’escalier, les rambardes et le bar, le ciment avec des murs en parpaings (plus durable dans notre environnement, quoi qu’on en dise), le sol et les plans de travail de la salle d’eau et de la cuisine en béton ciré, et enfin, le bois pour les portes et volets.

Nous avons décidé de remplacer les vitres des fenêtres classiques, par des fenêtres coulissantes avec moustiquaires, permettant ainsi à l’air de passer, tout en empêchant nos amis volants d’aller et venir à leur guise.

L’eau c’est la vie

En ce qui concerne l’eau (indispensable évidemment, et une de nos priorités avant de se lancer !), nous avons fait creuser un puits d’une profondeur de 4m et y avons installé une pompe. Celle-ci est envoie l’eau directement dans nos réservoirs (2 barils d’une capacité de 250L) qui ont été placé dans la maison, au « grenier » (un petit étage au-dessus de la mezzanine) pour des questions pratiques et esthétiques. Nous faisons monter l’eau à peu près tous les 3 jours. Dans la maison, nous utilisons cette eau non filtrée mais impeccable, de façon classique dans la salle d’eau et la cuisine.

En hiver, pour profiter d’un peu d’eau chaude, Gilles a créé à côté du puits, un « rocket stove », un genre de poêle fait maison et hyper efficace. Quand nous réclamons l’eau chaude à nos robinets, notre circuit d’eau passe donc dans le rocket stove qui chauffe lui-même de l’eau dans un réservoir, contenant des tuyaux de cuivre, chauffant notre eau lors de son passage… Pas très clair ? Nous, enfin Gilles plutôt, y consacrera un article pour entrer dans les détails de fabrication et de fonctionnement !

L’énergie c’est le soleil

Afin de répondre à nos principaux besoins nous avons installé un système solaire composé de 4 panneaux photovoltaïques, d’une batterie solaire et d’un régulateur-onduleur. Nous souhaitons pouvoir améliorer notre capacité de stockage en ajoutant une batterie, principalement à cause des périodes de mauvais temps (hiver – pluie et grisaille, été – période de cyclones et autres tempêtes…). Néanmoins, en apprenant à être économe et utiliser l’énergie à bon escient, nous sommes très contents de ce mode de fonctionnement !

Nous avons un bel éclairage chaleureux grâce à des ampoules led (lumière chaude), nous chargeons nos deux ordinateurs et téléphones aisément (inévitable, se sont nos outils de travail), nous faisons fonctionner la pompe pour l’eau, nous branchons notre frigo quelques heures par jour (grand soleil), mais aussi petits ventilateurs, épilateur & rasoir électrique et mixeur ! Que demander de plus !

Le petit coin…

Il était impensable pour nous d’imaginer tirer la chasse d’eau (si précieuse au vue de notre installation) ! Des toilettes sèches ont donc pris place dans la maison. Nous avons fait faire notre « trône » en bois par un menuisier, créer une petite entrée (sortie aussi) dans le mur des toilettes donnant sur l’extérieur, permettant ainsi de remplacer le contenant (un bidon de 20L habillé de son sac biodégradable) sans passer par la maison.

Nous utilisons un mélange de copeaux et sciure de bois, que l’on récupère gratuitement chez un menuisier du coin (ça fait du ménage chez lui, y’a qu’à se servir !), et vidons les contenus dans différents endroits du terrain. Ça ne fera que du bien à notre sol si pauvre.

  • Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à nous écrire un commentaire en bas de page 😉

8 réflexions sur “« Villa ISILIA »”

  1. Salut Charlotte, super tes articles! ça m’interesse de savoir quel revêtement (peinture) sur vos murs ? on a pas encore fait le notre ne sachant pas trop quoi choisir, on en reparle… très bientôt!! Bises à vous trois!

    1. Salut Rémy!
      Merci 🙂
      Pour l’intérieur on a utilisé de la peinture à l’eau (et salle de bain peinture à l’huile).
      Pour l’extérieur on a appliqué un mélange chaux – sécalite et ciment blanc.
      Les photos datent de quelques semaines, c’était top. En tout cas pour 3 façades sur 4… L’année dernière, juste après avoir fait ça, le cyclone s’est pointé et a complètement balayé la façade Est… Le reste pas de problème jusqu’à ce que les premières grosses pluies de 2019 balayent la façade Ouest :/
      Après tu as vu la maison, on est pas mal exposé.
      On est à la recherche de solutions maintenant! On pensait à la terre rouge bien sûr, et dès le début d’ailleurs, mais la maison est plutôt volumineuse, donc la question esthétique mais aussi technique se posait… Est-ce que ce serait possible sur un enduit ciment etc? Il faut se renseigner là-dessus. Sinon on a aussi réfléchit à un enduit ciment blanc, mais c’est un bon petit budget. Et bien sûr il reste la peinture…
      Mais tu sais on a pas encore pris de décision pour le bungalow annexe à la maison, ça va se faire d’ici peu (la décision et l’application!), on te tiendra au courant, et si tu es là bientôt, passez!

Laisser un commentaire